///

La manufacture se met au bio !

En plein cœur de Strasbourg et du quartier de la Krutenau, un ancien site historique reprend vie peu à peu. La Manufacture des Tabacs (XIXe siècle), devenue monument historique en 2016, s’apprête à muter en un lieu vivant accueillant étudiants, start-ups… Au cœur de ce site bientôt réhabilité, plusieurs restaurateurs, producteurs de produits biologiques et locaux vont aussi s’installer… Nous avons rencontré les acteurs de ce projet lors de la journée « La Manufacture se met au bio » organisée par ces derniers au mois de septembre.

Objectif 2020

En 2020, la Manufacture des tabacs abritera un grand pôle bio avec :

  • Un Magazin de producteurs bio / locaux (dont des vignerons bio)
  • Une épicerie VRAC Bio : Géraldine Lafargue et Justine Schotter
  • Quatre restaurateurs bio : Kuirado (Olivier Meyer), L’essentiel chez Raphaël (Raphaël Miquel), Cocci Saveurs (Kevin Goetz), Les petites cantines (Stéphanie Grosjean).

Il faudra deux ans de travaux pour pouvoir profiter des produits bio et savoureux de ces différents professionnels.

À l’initiative de ce projet on retrouve la Fondation Terra Symbiosis, habituée à évoluer en amont des projets, elle se retrouve « au centre des discussions ». De financeuse, la fondation est devenue actrice. Pour ce projet, fonctionnant de façon coopérative, elle s’est associé à l’OPABA (Organisation des professionnels du Bio en Alsace).

« Un supplément d’âme »

À l’OPABA et à Terra Symbiosis, tout est parti d’un constat :

L’absence à Strasbourg d’un lieu identifié bio et local

Patricia Jung Singh, créatrice de la fondation et Vincent Schotter, administrateur de l’OPABA se remémorent la première rencontre initiée par la fondation et s’accordent sur ce point : ils souhaitent un lieu qui amènera un « supplément d’âme ». De la restauration et des produits biologiques mais aussi de la pédagogie (cours de cuisine, découverte des modes de production…), des rencontres, des soirées débat… Les producteurs seront présents tous les jours, à tour de rôle, pour partager leurs savoirs, astuces ou recettes… Tout est imaginé pour « recréer du lien entre le producteur et le consommateur ». La question de l’accessibilité est également au cœur des débats avec « différentes gammes de prix » adaptées aux différents publics qui fréquenteront la Manufacture.

Le lieu se veut aussi respectueux de l’écologie, tout en respectant les contraintes du monument historique, du budget… Mais les différents acteurs sont soucieux de minimiser leur impact sur leur environnement : économie et récupération de l’eau, économie circulaire et limitation des déchets… Des bacs à compost seront installés dont le contenu ira amender les récoltes des producteurs.

Se fédérer pour mieux créer un lieu dédié à une autre façon de consommer et de s’alimenter… Voilà qui résume la démarche de Terra Symbiosis, de l’OPABA et des membres de cette coopérative. Rendez-vous dans deux ans pour profiter du résultat !

    Cyril Leclerc

Jetez-y un œil

Écologie/Nouveaux modèles économiques/Ça bouge !

10 septembre 2018

Le VRAC s’anime !

Nouveaux modèles économiques/C’est déjà demain

25 avril 2018

Mettre la RSE au cœur des achats

Thématiques/Écologie/Nouveaux modèles économiques/C’est déjà demain

25 janvier 2018

Le climat, mon entreprise et moi – 3 questions à Sophie Roy

Écologie/Respect de l'autre/C’est déjà demain

22 novembre 2017

Éco-Manifestations Alsace : interview de Lou Egret