/

Repensez la mobilité de vos collaborateurs

Qu’est-ce qu’un plan mobilité et quels sont ses enjeux ? Quels en sont les résultats sur les entreprises et les salariés ? Lors de la dernière semaine européenne de la mobilité, Idée Alsace a organisé une rencontre au campus de l’Ilberg à Mulhouse où notre équipe a pu être présente. Grâce aux interventions de Jean-Pierre Behaxeteguy, ingénieur Territoires Durables et Mobilité à l’ADEME, Loic Richard, directeur ALEOS et Serge Wermelinger, dirigeant fondateur de FL Résidences, nous sommes revenu sur les bienfaits d’un mode de transport plus responsable.

 

Pourquoi mettre en place un plan de mobilité ?

Depuis le 1er janvier 2018, la loi de transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) exige un « Plan Mobilité Entreprise ». Cette nouvelle réglementation est obligatoire pour les entreprises de plus de 100 salariés. C’est un projet d’entreprise qui peut s’inscrire dans une démarche Qualité.

Les déplacements liés aux activités professionnelles concernent :

  • Les trajets domicile/travail,
  • Le transport de marchandises,
  • Les déplacements professionnels des collaborateurs et des clients
  • Mais aussi des visiteurs, des partenaires, des fournisseurs…

 

Les enjeux d’un plan de mobilité

Pour Jean-Pierre Behaxeteguy ces enjeux sont de 3 ordres :

Social d’abord, car lié au bien-être et la sécurité des salariés et des entreprises. Favoriser les transports en commun et les modes de transport doux réduit le nombre d’accidents mais aussi le stress lié au trafic. De plus, une entreprise engagée dans une démarche RSE et qui propose divers modes de déplacements est plus attractive pour de futurs salariés et bénéficie d’une meilleure notoriété.

Économiquement ensuite car l’usage de la voiture individuelle induit des coûts pour les entreprises (aménagement et entretien des infrastructures) et les salariés (essence, assurance, entretien). Mutualiser les déplacements et les modes de transport, favoriser les modes de transports alternatifs est donc bénéfique pour tous.

Enfin, l’enjeu est bien sûr environnemental. Réduire les gaz à effets de serre et notre empreinte carbone et toutes les questions environnementales sont de plus en plus présentes. Les entreprises, les citoyens et les collectivités ont tous un rôle à jouer pour diminuer le trafic routier et ainsi faire baisser le niveau de pollution, les nuisances sonores et la restauration des infrastructures.

 

De gauche à droite : Serge Wermelinger dirigeant fondateur de FL Résidences, Loïc Richard directeur d’ALEOS, Pauline Palatino chargée de mission RSE à Idée Alsace et Guillaume Kauffmann, directeur d’Idée Alsace.

Entreprises et associations montrent l’exemple

Aléos est une association de construction et gestion de logements sociaux et de services de proximité. Elle fait partie de ses structures qui ont déjà initié un Plan Mobilité et mis en place des actions. Loïc Richard, dirigeant d’Aléos raconte :

Nous avons réactualisé notre plan stratégique à travers deux axes transversaux : la RSE et la sécurisation du personnel dans ses métiers. Pour que chacun prenne conscience des enjeux, nous devons agir de façon cohérente, pragmatique et transparente. Il est essentiel de poser des diagnostics ensemble, de réfléchir à des alternatives et de communiquer en amont et en aval du plan d’actions.

Aléos a par exemple, sensibilisé ses salariés aux risques routiers avec une formation sur la sécurité routière et proposé un challenge vélo. Des travaux (réfectoires, sécurisation) ont été réalisés pour diminuer des déplacements et garantir la sécurité des vélos. Un référent environnement pour chaque secteur d’activité a été nommé pour informer les employés.

S’il est trop tôt pour faire un bilan de ce plan d’actions mobilité, certains salariés ont déjà changé leurs habitudes ou en tout cas ont l’intention de le faire.

 

« Nous bâtissons votre avenir »

De son côté, FL résidence a créé une charte entreprise privilégiant le capital humain au niveau de l’économie environnementale. La philosophie de cette TPE dans la construction de logements est de générer le moins de dégats possibles pour l’environnement tout en gardant des logements de qualité. Serge Wermenager, son directeur, explique :

Nos actions sont en phase avec les 3 axes évoqués plus haut. Avec un objectif : le zéro carbone. Les panneaux solaires photovoltaïques sont construits par une société alsacienne pour diminuer l’utilisation de carbone. L’utilisation des véhicules électriques dans la société a diminué le rejet de CO2. FL résidence met en avant l’utilisation du vélo ou de la voiture électrique au sein de l’entreprise. Le résultat est très concluant : une baisse de carbone de 92% sur les déplacements entre 2009 et 2016 . Tout le superflu a été enlevé et l’entreprise communique sur sa sobriété et sa régularité.

 

Se lancer dans un Plan de Mobilité… Oui, mais avec qui ?

Lorsqu’une entreprise souhaite se lancer dans un Plan de Mobilité, elle n’est pas seule, loin de là. Elle peut s’adjoindre des compétences extérieures, comme celles d’Alternative Carbone. Cette structure accompagne les entreprises et les collectivités dans une transition bas carbone, en apportant une méthodologie, de l’animation et de l’expertise dans différents domaines (diagnostic RSE, plan d’actions mobilité, bilan carbone et bilan des émissions de gaz à effet de serre…).

La Cie La Carpe Haute intervient sur le sujet de la mobilité

Par ailleurs, l’ADEME Grand-Est propose différents outils :

  • La démarche « Booster de Mobilité Active » qui analyse les transports de l’entreprise à partir de ses activités,
  • des outils d’animation (application ViaAlsace),
  • des fiches entreprises,
  • des jeux sur la mobilité ou même des interventions théâtrales.

Comme avec La Cie La Carpe haute, et son spectacle « Hommes Femmes transports mode d’emploi » à destination des entreprises pour sensibiliser les salariés à la mobilité… Enfin, l’aide peut aussi venir de l’intérieur : Conseil d’administration, le comité de direction des salariés, le CE et CHSCT, CARSAT, ADEME / M2A…

 

La réussite de la mise en place d’un plan de mobilité est due à la volonté et la motivation des entreprises ET des salariés. Pour assurer son efficacité, l’entreprise doit avoir les moyens d’assurer un suivi à long terme. Des organismes sont à disposition pour vous aider dans vos démarches.

Et pour vous inspirer, que diriez-vous de découvrir notre infographie « Quelques idées pour un Plan de Mobilité » ? Et n’oubliez pas de vous abonner à notre newsletter pour ne pas manquer nos futurs articles.

 

Pour aller plus loin :

    Sabrina Battaglia

Jetez-y un œil

Emploi/En clair/Écologie

5 février 2019

Plan de mobilité entreprise : quelques idées [Infographie]

Écologie/Emploi/C’est déjà demain

19 octobre 2018

Au cœur des Ressourceries : le réseau national [Dossier : les Ressourceries]

Le Forum DD 2018 – 3 questions à Guillaume Kauffmann

Regards d’êtres/Emploi/Nouveaux modèles économiques/Écologie

17 octobre 2018

Le Forum DD 2018 – 3 questions à Guillaume Kauffmann

Santé/S’enrichir/Écologie

17 mai 2018

Ma santé, ma planète, mon budget